Immobilier Hauts-de-Seine


D’une façon générale, même si la tendance générale est la baisse des prix, peu de vendeurs consentent à ajuster leur prix de vente au marché actuel et les ventes peinent à se réaliser. Nous constatons donc un repli de la clientèle d’acquéreurs vers des secteurs moins cotés, vers Issy les Moulineaux, Antony, Rueil Malmaison, où l’on peut arriver à trouver des biens immobiliers dans l’ancien, accessibles aux budgets moyens, appartements, ou maisons de ville, maisons ouvrières à rénover ou à rafraichir, à moins de 5000e le m².
Certains secteurs qui restent des micromarchés sur le département des Hauts de Seine, comme Neuilly, Levallois Perret, avec une cote immobilière élevée, continuent quant à eux de susciter l’intérêt des acquéreurs les plus aisés.